Bordeaux Attitude

Edition du 25/02/2020
 

Château LESPAULT-MARTILLAC

Rare

Château LESPAULT-MARTILLAC


Ici, tout comme à Chevalier, le vignoble, avec ses huit hectares d’un seul tenant dont un de blanc, est traité comme un jardin… Désherbants et engrais chimiques sont proscrits. Les sols, labourés, sont exclusivement enrichis de compost végétal et la protection du vignoble est assurée par des méthodes biologiques comme la « confusion sexuelle » pour lutter contre le ver de la grappe. Nous procédons à une gestion parcellaire très affinée, qui permet de prendre en compte les plus intimes variations du terroir ainsi que les données climatiques propres au millésime. Nous apportons ainsi à la récolte la plus-value d’une grande précision, notamment dans les millésimes difficiles, approche qui, je crois pouvoir l'affirmer, n'est nulle part aussi poussée que sur nos domaines. La nouvelle structure du chai, nous l’avons conçue pour prodiguer au vin de Lespault-Martillac le traitement réservé aux plus grands crus de Bordeaux. Le potentiel du terroir le méritait! Notamment, afin de prendre en compte avec précision la gestion parcellaire du vignoble, nous avons mis en place une batterie de petites cuves de 60 et 80 hectolitres, dont le remplissage s’effectue par gravité. Le processus d’extraction s’inspire largement des grands principes qui sont les nôtres : précision de l’approche et des gestes, respect de la pureté du fruit, extraction mesurée à l’aune du millésime… A Lespault-Martillac, désormais, tout comme à Chevalier, les phases de vinification du vin blanc se déroulent exclusivement en barriques et l’élevage, sur lies, est assorti de bâtonnages réguliers. Concernant le vin rouge, notre priorité est de préserver la parfaite intégrité du fruit et notamment de la peau, facteur de qualité de la trame tannique. Remontages et pigeages sont faits manuellement. Je précise que le vin rouge, lui aussi, est élevé sur lies pendant les premiers mois...” On se fait donc plaisir avec ce Pessac-Léognan blanc 2013, 80% Sauvignon blanc, 20 % Sémillon, aux accents de lis et d’agrumes, un vin de bouche puissante et persistante, de belle robe, ferme et suave en bouche, d’une jolie finale, tout en séduction. 

   

Château LESPAULT-MARTILLAC

Propriétaire : Famille Jean-Claude Bolleau Administrateur Gérant : Olivier Berna
5, impasse de Domy
33650 Martillac
Téléphone : 05 56 64 16 16

Email : olivierbernard@lespault-martillac.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château HAUT-BERGERON


Propriété de 34,68 ha sur des graves argileuses et sablonneuses sur Sauternes et argilo-calcaires sur Barsac (90% Sémillon, 8% Sauvignon et 2% Muscadelle, vignes 50 ans). Salle de réception pour 50 personnes pour repas et conférences, et nouvelle salle de dégustation. Savoureux Sauternes 2016, où s’entremêlent des nuances de miel, d’abricot confit et de brioche, d’une douce onctuosité, un vin ample, aux nuances de coing et de miel, qui mêle finesse et structure. Sauternes L’Ilot de Haut-Bergeron 2016, plus vif, vraiment excellent, tout en bouche, avec ces nuances de pomme et de fumé, mêle suavité et finesse. Très beau Sauternes 2015, qui a beaucoup de corps, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits très mûrs, puis des notes briochées, de bouche suave et distinguée. Le 2014, au nez persistant à dominante de lis et de petits fruits secs, de bouche onctueuse (abricot confit), de belle évolution, idéal, par exemple, aussi bien sur une canette aux épices et riz sauvage qu’avec une tarte aux noix et sorbet au pamplemousse. Le 2013, est classique, développant des arômes de coing, de miel et de fruits confits. Joli 2012, aux notes d’aubépine et d’amande grillée, de belle complexité en bouche. Superbe 2011, au bouquet délicat d’agrumes confits, à la bouche fondue, aux connotations de fleurs blanches, un vin qui demande un peu de patience.

Famille Lamothe
3, Piquey
33210 Preignac
Téléphone :05 56 63 24 76
Email : haut-bergeron@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateauhautbergeron.com

Château HAUT-LAGRANGE


Propriété créée par Francis Boutemy en 1986, sur un terroir mentionné, en 1763, sur la carte de Belleyme. Sol travaillé avec un enherbage partiel, 7 700 pieds/ha, production volontairement ramenée, selon les années, de 10 à 20% en dessous des rendements autorisés. Un vignoble de 8,3 ha dont 1 ha en blanc et 7,3 ha en rouge. Certification Terra Vitis. Un remarquable Pessac-Léognan rouge 2016, aux tanins bien fermes et savoureux à la fois, tout en nuances avec des notes de griotte et d’épices, est un vin qu’il faut laisser se faire pour bien profiter de son potentiel. Le 2015, est un vin qui exhale des notes sauvages et persistantes, aux tanins équilibrés qui commencent à se fondre, un vin coloré, dense et ample, de charpente élégante. Le Pessac-Léognan blanc 2017, 50% Sauvignon et 50% Sémillon, vignes de 17 ans, a des notes d’agrumes bien spécifiques, un vin très bien vinifié, de robe brillante et limpide, aux nuances de fougère et de pomme au palais, d’une jolie rondeur, suave et persistant. Très joli 2016, finement épicé, subtil, où s’entremêlent les fruits et le genêt, tout en persistance, d’une jolie finale suave.

Francis et Ghislain Boutemy
89, avenue de La Brède
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 09 93
Email : contact@hautlagrange.com
Site personnel : www.hautlagrange.com

Château DARIUS


Un vignoble de 6 ha 60 sur sols argilo-calcaires, en agriculture raisonnée.  Excellent Saint-Émilion GC Darius 2016, il est riche au nez comme en bouche, charnu, puissant, aux nuances de fruits macérés et d’épices, d’une belle complexité, avec des tanins denses et veloutés. Le 2015, récompensé d’une médaille d’Or au concours de Mâcon, harmonieux, dense, au bouquet subtil, qui développe une bouche délicate, où la mûre s’associe à la framboise bien mûre, aux tanins bien enrobés. Le 2014, 60% Merlot, 40% Cabernet franc, au nez subtil où dominent le cuir, la cerise et les épices, un vin velouté et riche, d’une belle persistance et de très bonne garde.

Michel et Odette Pommier - GFA Des Pommier

33330 Saint-Laurent-des-Combes
Téléphone :06 24 38 06 83
Email : gfadespommiers@orange.fr

CHATEAU DE ROQUEBRUNE


Florent GUINJARD est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout, faire découvrir la diversité étonnante des vins qu'il produit sur son domaine. A la tête d'une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s'entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais pour offrir un vin haut de gamme à un prix accessible. Sa volonté : produire des vins fruités, fins très peu boisés. Sa marque de fabrique : le fruit. Découvrez ce Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2016, vraiment superbe, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humus, charpenté, aux tanins mûrs, de bouche puissante et savoureuse, et d'excellente garde. Il en est de même pour son 2015, au nez de cerise mûre, avec des senteurs de groseille et de cuir, est un vin généreux et harmonieux, de robe carmin intense, et développe une bouche persistante avec ces notes d’épices et de myrtille, aux nuances de fumé. Le 2014, a des arômes de fruits macérés et d’épices, une belle teinte grenat, un vin dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, d’excellente évolution. Beau 2012, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, au nez de framboise et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche. Le 2011, ample et riche au nez comme en bouche, est d’un bel équilibre, gras, aux tanins fondus, où se marient la griotte et l’humus, un très joli vin. Superbe 2010, aux notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), bien charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, et se savoure sur une selle d'agneau aux blinis d'estragon ou une oie aux champignons.

Florent Guinjard
6, route des Galvesses
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 74 08 92
Email : chateauderoquebrune@lalande-pomerol.com
Site : chateauderoquebrune
Site personnel : www.chateauderoquebrune.com


> Nos dégustations de la semaine

Château MONGRAVEY


C?est à partir d?un petit vignoble en appellation Margaux hérité de son père en 1980, que Régis Bernaleau a développé ses propriétés, Château De Braude en Haut-Médoc, Château Galland en Moulis et Château Mongravey en Margaux. Aujourd?hui, les 24,5 ha qui composent les trois domaines sont répartis sur 14,5 h en Margaux, 8,7 ha enHaut-Médoc et un hectare à Moulis.
Depuis 1999, la propriété a orienté ses efforts vers une qualité sans concession. Le vignoble est conduit en culture raisonnée dans le plus grand respect de la vigne. De lourds investissements ont été réalisés. Le cuvier Inox permet une vinification parcellaire et la thermorégulation offre une parfaite maîtrise des températures lors des vinifications. Le chai climatisé équipé de 540 barriques de chêne français issues de huit tonneliers différents, assure la complexité et la qualité des vins lors de l?élevage. Dès l?année 2000, Karin Bernaleau, a mis son talent et son sens inné du contact au développement de la commercialisation et de la communication. En 2003, le travail et la rigueur ont été récompensés par le classement du Château Mongravey et du Château De Braude, en Cru Bourgeois lors de la révision du classement historique. Depuis 2009, Jérôme Bernaleau, le plus jeune fils de Régis, a rejoint la propriété et met ses compétences techniques au service de l?exigence qualitative des vins. C?est en 2011 qu?il reprend un hectare de Moulis et crée le Château Galland, sur un terroir des plus prometteur de l?appellation.
Nous avons très bien dégusté ce Margaux 2016, c?est un vin puissant et structuré, au bouquet subtil et intense à la fois (griotte, cannelle...), tout en persistance, de garde. Le 2015 développe un nez complexe où dominent la fraise des bois mûre et l?humus, de robe profonde, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, séducteur.
Découvrez également le Haut-Médoc Château de Braude 2016, au bouquet finement boisé, aux arômes de fruits rouges, bien équilibré. Le 2015, de couleur rubis, équilibré, aux tanins fermes, a un nez où dominent les fruits mûrs et les sous-bois, c?est un vin de bouche flatteuse et riche à la fois.

Karin et Régis Bernaleau
8, avenue Jean-Luc Vonderheyden
33460 Arsac
Tél. : 05 56 58 84 51
Email : chateau.mongravey@wanadoo.fr


Château CARBONNIEUX


Les 50 ha qui produisent le vin rouge sont encépagés de 60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 7% Cabernet franc, 2% Petit Verdot. Les récoltes des raisins blancs sur 42 ha sont toujours parmi les premières.
Nous avons goûté le Pessac-Léognan rouge 2016, qui a une robe d?un rouge rubis intense, de bouche veloutée, avec de la matière et du fruit, aux tanins fins et soyeux.  Joli Pessac-Léognan blanc 2017, au nez subtil (acacia, noisette), tout en distinction et persistance en bouche, avec cette fraîcheur caractéristique, un millésime classique, d?un bel équilibre.

Eric et Philibert Perrin

33650 Léognan
Tél. : 05 57 96 56 20
Fax : 05 57 96 59 19
Email : info@chateau-carbonnieux.fr
www.carbonnieux.com


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Au sommet. Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire.
?Je fais très attention à la sélection de mes barriques, dit Yannick Le Menn, car je pense que l?élevage est tout un art. Je travaille avec trois tonneliers différents, les chênes viennent du centre de la France, le bois provenant de forêts domaniales est de bonne qualité, le travail de coupe et de repeuplement y est bien fait. Je préfère des barriques à chauffe moyenne, cela permet de ne pas dénaturer le vin mais au contraire de lui apporter une touche de complexité.
Nos deux fils travaillent dans le milieu du vin. Grâce à eux, nous travaillons de façon plus pointue, plus exacte dans le dosage d?azote, par exemple. Depuis quelques années, on s?interdit au Château Haut Saint-Clair de mettre des produits anti-pourriture car on s?aperçoit en faisant des analyses de recherche des résidus, que les anti-pourritures migrent vers les vins.
J?aime beaucoup retrouver le fruit dans mes vins, je n?aime pas trop les tanins en puissance, j?aime que mon vin soit équilibré, j?essaye de ne pas trop extraire. J?ai fait mes études de viticulture en Bourgogne à Beaune, mon professeur, André Vedel, appelait cela ?des vins de mouchoirs?.
Pour Yannick Le Menn, ?cette vendange 2018 a été une bonne surprise après un printemps humide, nous ne pensions pas rentrer une telle qualité. Il faut dire que l?été très ensoleillé a été très bénéfique. Nous avons un petit déficit de récolte (50 hl/ha) mais il ne faut pas se plaindre, par chance la grêle n?est pas passée sur le vignoble.
Après le gel de 2017, c?est extraordinaire d?avoir un tel millésime ! 2018 ressemble au 2015. Une petite attaque de mildiou a fait un effet de saignée sur le raisin. Chez nous, au Château Haut Saint Clair, le millésime 2018 va être très joli, un vin avec beaucoup de fruité.
En 2017, nous avons eu très peu de récolte à cause du gel. J?ai fait une petite sélection de 5000 bouteilles seulement. C?est un vin tout à fait correct que j?élève en barriques, je ne sortirai pas de Second Vin. Je l?ai élevé à basse température cet été pour éviter les chocs thermiques.
Nos Château Haut Saint Clair et Moulin Saint Clair 2016 sont formidables. Ce millésime a bénéficié d?un élevage de 14 mois de barriques, j?ai poussé un peu plus longtemps le passage en bois, car les vins le méritaient. C?est un millésime très sympathique avec un côté très fruité. Le 2016 a été un millésime facile, la nature a été très clémente, cela donne des vins aux arômes très frais associés à un beau potentiel tannique. Je n?aime pas trop l?extraction, vous le savez, 2016 est un millésime avec lequel je prends beaucoup de plaisir. C?est vrai qu?il arrive derrière le 2015 qui est déjà un très bon millésime, mais moi, je préfère le 2016 que je trouve plus charmeur en bouche.
Avec Andrea, nous continuons à nous occuper de nos vins, nos enfants Nicolas et Thomas, nous aident pas mal maintenant, ce qui est bien.?
On est toujours au sommet avec leur superbe Puisseguin-Saint-Émilion 2016, un vin chaleureux, dense, de bouche distinguée, très bien corsé et équilibré, parfumé (griotte, humus...), qui allie concentration aromatique, finesse des tanins et structure au palais, avec une délicieuse finale poivrée. 
Le 2015, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte macérée, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et de poivre au palais, aux tanins amples, un vin complet, de garde, également.
Goûtez leur Moulin Saint-Clair 2016, parfumé, de bouche corsée, avec des notes de sous-bois et de cerise mûre, de bouche ample et fondue, un vin charmeur, qui s?accorde parfaitement avec des cailles grillées ou des spaghettis à la bolognaise.




Yannick et Andrea Le Menn

> Les précédentes éditions

Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018

 



Château LAGARDE


Château LASCOMBES


Château BELLES-GRAVES


Château La HAIE


Château ST ESTEPHE


Château LUCHEY-HALDE


Château TOULOUZE


Château SAINTE-BARBE


Château MAYNE LALANDE


Château LAFARGUE


Château BELLE GARDE


Château BOIS CARRÉ


Château PASCAUD


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château de CHANTEGRIVE


Château de MAUVES


Château TRONQUOY-LALANDE


Château VALENTIN


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château PONT LES MOINES


Château JOUVENTE


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Vignobles GONFRIER


Château CLOS des PRINCE


Domaine de CARTUJAC


Château PLINCE


Château DESMIRAIL


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Château BRONDELLE


Château FAUGAS


Château de PASQUETTE


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château FONROQUE


Château CERTAN de MAY de CERTAN



DOMAINE PICHARD


CLOS TRIMOULET


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU PONT LES MOINES


CHARLES SCHLERET


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHAMPAGNE GOSSET


CEDRIC CHIGNARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales